Du terreau pour votre aquarium !

Un aquarium naturel grâce au terreau !

Améliorer la qualité nutritive de son substrat est la volonté de nombreux aquariophiles. Pour cela, je vous propose simplement d’ajouter une couche de terreau sous votre sable. L’avantage de celui-ci est d’abriter de nombreuses bactéries indispensables au bon fonctionnement de l’écosystème aquatique. Cette méthode, qui date de plusieurs années, a déjà fait ses preuves. Voici tout ce que vous devez savoir à ce sujet.

Les avantages du terreau

Si le terreau est utilisé depuis si longtemps c’est parce qu’il présente de nombreux avantages :

  • Il est vivant et va donc continuer à vivre une fois dans l’eau contrairement au sable.
  • Ses différents organismes permettent d’abriter les bactéries nécessaires au bon fonctionnement de l’écosystème de l’aquarium.
  • Il permet à d’autres bactéries de se développer pour améliorer la flore bactérienne.
  • Il aide les plantes à s’enraciner.
  • Il apporte des minéraux et des oligoéléments.
  • Ses apports en acide humique aident les poissons à se protéger contre l’amoniac, les nitrites et les métaux lourds qui leur sont nocifs.
  • Il produit du CO2 et fait baisser le pH
  • L’eau reste limpide en sa présence.

Le choix du terreau

Choisir un terreau de qualité est indispensable. Il faut éviter celui qui contient de gros morceaux de résineux comme le pin ou le cèdre. L’idéal est le terreau composé de terre de Bruyère véritable.

Comment faire ?

Différentes étapes sont à respecter :

  • Tamisez votre terreau. Cela permet d’enlever les gros morceaux.
  • Ajoutez de l’argile verte au terreau. Elle se charge en minéraux et oligoéléments que les plantes trouveront grâce à leurs racines.
  • Créez une sous-couche poreuse et souple en ajoutant du pouzzolane.
  • Mélangez le tout avec un peu d’eau jusqu’à ce que vous obteniez une pâte humide et sans bulle d’air.
  • Posez cette pâte dans le fond de l’aquarium sur une couche de 1 à 2,5 cm. Veillez à ce qu’il n’y ait aucune bulle d’air.
  • Posez le sable en faisant une couche de 3-4 cm à l’avant et de 5-6 cm à l’arrière.
  • Mettez l’eau dans l’aquarium.
  • Faites un brassage. Une bonne aération est indispensable car les bactéries présentes dans le terreau ont besoin de beaucoup d’oxygène les premières semaines.
  • Introduisez escargots, planorbes et physes. Patientez environ deux mois avant d’introduire les poissons.